Nous entendons dimanche l’épisode dans l’évangile selon St Luc qui relate une pêche miraculeuse de St Pierre. Ce récit en dit bien sûr plus long qu’il n’y paraît. Jésus enseignait la Parole dit le texte. Il commente les Ecritures. Non pas tant pour convaincre que pour jeter son filet. Qu’en est-il ? La Parole portée par Jésus révèle son Père, l’intelligence de son projet d’amour pour tous les hommes. Comme Jérémie, Jésus lui-même, après 30 ans de vie cachée dans le travail, l’étude et la prière a été appelé pour ce projet, mis en route par son Père. Jésus à son tour porte une parole qui met en route, qui nous appelle : « Avance au large, dit Jésus à Pierre, et jette ton filet ». Ce ne sont pas des poissons qu’il prendra désormais mais des hommes, non par un filet mais par la Parole prêchée. Plutôt que « pris » il faudrait dire « appelés ». Ce que Jésus a fait pour ces apôtres et pour combien d’autres à travers les âges jusqu’à nous ? A Rome, devant le tombeau de Pierre, la semaine dernière, j’ai demandé au Seigneur la grâce d’appeler à mon tour par la Parole de nombreux chrétiens à la mission. Et si Dieu le veut de susciter dans nos paroisses du confluent de nouvelles vocations sacerdotales.

Arnaud Gautier, curé