Notre chemin avec Jésus dans l’évangile de Marc au fil des dimanches nous conduit au pied de Jérusalem à Jéricho. Sur ce chemin, après le sujet du couple, de l’accueil des enfants et la place des biens dans le Royaume, vient la question du pouvoir et de la domination sous toutes ses formes. « Entre vous qu’il n’en soit pas ainsi » dit Jésus à ses apôtres qui se disputent les premières places auprès de Lui. L’idéal du disciple se révèle alors dans les traits de l’aveugle de Jéricho, qui en dépit de la foule, crie vers Jésus, répond à son appel, entre en dialogue avec lui, dit ce qu’il veut et les yeux ouverts enfin, décide de le suivre pour entrer à Jérusalem. N’est-ce pas là le chemin de sainteté que le Seigneur nous ouvre ? Se tourner vers Lui de tout son cœur, supplier, surmonter les obstacles intérieurs et extérieurs, vivre une rencontre, entrer en dialogue, se décider à le suivre pour entrer dans le grand mystère pascal. Celui de la mort du Christ qui nous conduit à la vie.

Père Arnaud Gautier, curé